Mes illustrateurs et moi

26 septembre 2010 à 5:18 | Publié dans Non classé | 2 commentaires

Je profite de la sortie des premiers titres de la MERVEILLEUSE, FANTASTIQUE, FABULEUSE, MAGNIFIQUE, [placez ici tout autre adjectif élogieux qui vous vient en tête] série d’albums Mon monstre et moi pour vous parler de gens que j’adore: les illustrateurs !

En théorie, voici comment se passe la collaboration entre l’auteur et l’illustrateur: l’illustrateur (le masculin est utilisé pour alléger le texte) est choisi, ou plutôt fortement suggéré par l’éditeur ou le directeur d’édition. L’auteur reçoit les esquisses (les premiers dessins, des « brouillons », si on veut), découvre la binette que l’artiste a donné à ses personnages, aime ou n’aime pas, puis donne son avis au directeur de collection, qui fera le message à l’illustrateur. Pendant tout ce temps, l’illustrateur et l’auteur ne se parlent jamais directement. Ce qui est un peu… étrange, absurde, ridicule, [ajoutez des synonymes au choix]… 

Petite tranche de vie: mon premier roman publié, Mon frère est un vampire, était illustrée par une certaine Mika. À l’époque, je n’avais aucune idée de qui pouvait se cacher derrière ces quatre lettres. De quoi auront l’air Saralou, Arnaud et MES autres personnages ? Est-ce que je vais aimer ? Finalement, dès les premiers dessins reçus, j’ai ADORÉ ! Je n’ai pu m’empêcher de communiquer directement avec cette si talentueuse Mika pour la féliciter ! Mais j’étais bien loin de me douter que j’avais trouvé en cette fille une collaboratrice TRÈS chère (elle a jusqu’ici illustré 4 de mes romans M’as-tu lu, toutes les couvertures des BiblioRomance ainsi que la nouvelle série Mon monstre et moi) et une amie ! 

Mika n’est pas la seule à « donner image » à ce qui se cache dans ma tête. Il y a Julie Deschênes et Pascal Girard aussi; des artistes extrêmement talentueux, qui sont aussi des personnes que j’aime beaucoup. Me contenter d’apprécier leurs oeuvres sans les connaître, ce serait me priver de gens merveilleux dans ma vie !

Comment faire disparaître sa voisine…

26 septembre 2010 à 4:37 | Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un titre intrigant, non ? J’ai décidé de faire changement et d’écrire un guide pratique, plutôt qu’une histoire fictive. En suivant les 8 étapes faciles, vous pourrez faire disparaître ce voisin qui fête jusqu’à 4 heures du matin, ou celui dont le chien vient faire ses petits besoins dans votre piscine. Mais nooooon ! Je blague ! Mais pour en savoir plus, courez à la librairie la plus proche pour vous procurer ce roman publié dans la collection Cheval masqué, chez Bayard !

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.