Pour 2012…

31 décembre 2011 à 4:06 | Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

2012 se pointera le bout du nez dans une trentaine d’heures. Déjà. Pour cette nouvelle année, je vous souhaite une denrée bien rare à notre époque: du temps !

Du temps pour lire tout ce qui vous tombe sous la main, du temps pour raconter mille histoires à vos p’tits monstres dévoreurs d’aventures, du temps pour écrire (combien de fois j’entends « À ma retraite, moi aussi, je vais écrire… » Eh bien faites-le !), pour commencer ce projet qui vous hante depuis trop longtemps, du temps pour rêvasser, rêver, créer, imaginer…

Sans vouloir être défaitiste, je sais déjà que 2012 sera pour moi l’année où je n’aurai pas assez de temps pour tous les projets que j’ai en tête. Cette pénurie est causée par les plus adorables bouffeurs de secondes qui soient: mon grand Boubou et  (surtout !) son tout petit frère, né il y a deux semaines… Et je dois aussi avouer que ma cervelle déborde particulièrement d’idées folles à réaliser. Bref, ce sont de bien chouettes problèmes !

Sur ce, je vous souhaite une année 2012 à la hauteur de vos plus grandes espérances !

Plan de sauvetage !

16 décembre 2011 à 9:00 | Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Vous allez passer la fin de semaine dans les centres d’achat à la recherche du cadeau parfait pour chacun, tentant tant bien que mal de survivre aux troupeaux d’acheteurs désemparés ? Voici mon plan de sauvetage en 5 étapes. Oui, je l’avoue, ces conseils ressemblent un peu à ceux prodigués sur ce même blogue l’an dernier, mais si vous n’avez pas encore compris, je considère que vous êtes mûrs pour les relire !

1) Présentez-vous dans une librairie. Par librairie, j’entends un lieu où sont absents les articles suivants: gomme balloune, huile à moteur, veste dernier cri, crevettes congelées et vis étoilées. Une librairie est aussi un endroit où l’on retrouve un libraire. Par libraire, j’entends quelqu’un qui sait faire la différence entre un roman et un contenant d’huile à moteur. C’est quelqu’un qui peut vous conseiller et pas seulement en se fiant sur le top 10 des meilleurs vendeurs, ou sur le collant « coup de coeur » apposé à la couverture.

2) Idéalement, choisissez des livres québécois. Il se fait des merveilles ici, à quoi bon chercher ailleurs ? Si jamais vous ne trouvez absoooolument pas votre bonheur parmi la large sélection de produits de la belle province, optez au moins pour des oeuvres de la francophonie (ou dans la langue originale) pour éviter les traductions parfois un peu… étranges.

3) Fouillez, feuilletez, laissez-vous inspirer par les images, les mots et même les odeurs !

4) Après avoir trouvé un livre de recettes pour tante Berthe, un roman d’aventures pour Arthur, un policier pour mémé, un imagier pour bébé Zoé, un documentaire sur les dinosaures pour Hector et une histoire pleine de passion pour Manon, choisissez en un pour vous et payez le tout !

5) Près d’un feu de foyer, un bon café aromatisé ou un énorme chocolat chaud à la main, ouvrez ce livre que vous vous serez offert et souriez en songeant à tous ceux qui se battent encore contre le troupeau désemparé.

Joyeuses fêtes !

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.