Merci, les libraires !

16 mai 2012 à 4:20 | Publié dans Non classé | 2 commentaires

Hier, lors de la remise des Prix des libraires du Québec volet adulte (plus d’info sur les gagnants ici) fut présentée la liste préliminaire du volet jeunesse. 36 titres, divisés ainsi: Québec et hors Québec, 0-4 ans, 5-11 ans et 12-17 ans. 36 petits titres sur des millions de publications. Des milliers d’excellents livres. Des centaines de perles. Et parmi ces 36 titres, signés d’auteurs et d’illustrateurs que j’adore, que je respecte et que je jalouse en secret, un que je connais plutôt bien… notre Vrai de vrai, papi ? (oui, « notre », parce que je ne suis pas dupe, sans Anne-Claire Delisle, il ne s’y trouverait peut-être pas…).

Mille mercis aux libraires qui ont pris le temps de plonger (ou même seulement de se tremper l’orteil) dans mon histoire, même si le nom de l’auteure ne vous disait rien. Merci aussi, possiblement, de l’avoir présenté à un client perdu devant le vaste choix et le champ de tranches bien minces plantées sur la tablette. Merci d’encourager ceux qui ont le plus besoin de vous: les p’tits nouveaux cachés dans l’ombre des gros (ou des grands, c’est selon, mais « gros » rimait, que voulez-vous !).

Non, mon album n’a pas encore remporté les honneurs (à suivre ici) et sans fausse modestie ni pessimisme, je dois avouer que la compétition est féroce ! De toute façon, tout ce que je peux faire, c’est me relever les manches et reprendre la plume pour que, qui sait, mon nom s’inscrive une fois de plus dans la liste préliminaire des années futures…

Publicités

2 commentaires »

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

  1. Bonjour,
    Je suis la maman d’une jeune fille de 8 ans. J’ai lu votre livre « Amour, trapèze et jonglerie » avec elle, et j’ai été dévastée de voir à quel point ce roman promouvoit l’intimidation chez les jeunes. Le sort subit par ce pauvre Fabrice est tout simplement écoeurant. J’en avais les larmes aux yeux à m’imaginer cet enfant persécuté par ses camarades de classe. En plus, cela semble perçu comme une chose totalement normale et bien correcte par les personnages principaux du livre, principalement par la narratrice. J’aimerais savoir si vous avez songé un seul instant en écrivant ces lignes qu’une tonne d’enfants sont actuellement aux prises avec de tels problèmes. Votre roman envoie une image terrible aux fillettes de ce qui est acceptable dans une société. Vous devriez relire certains passages de ce livre.

    • Bonjour Mme Nicholson,

      Je suis très heureuse que vous m’ayez écrit vos impressions et vos appréhensions par rapport à « Amour, trapèze et jonglerie ». Je suis d’accord avec vous, l’intimidation est un réel fléau dans nos écoles et un sujet à aborder avec sérieux. Après relecture du passage le concernant (c’était un peu loin dans ma mémoire…), j’avoue que je ne suis pas allée de main-morte avec ce personnage. Je n’ai pas retrouvé de scènes où il était persécuté, ni même insulté directement (tout se passe dans les pensées de Flore et dans un dialogue entre elle et Raphael), seulement le fait qu’il soit ainsi mis de côté et, on s’entend, particulièrement détesté, n’est en effet pas un exemple à donner à notre jeunesse. Si c’était à refaire, j’ajouterais probablement une scène pour que les autres personnages, principalement Flore, comprennent mieux comment Fabrice se sent et qu’ils soient plus empathiques. Cependant, qu’un ou une jeune en déteste un ou une autre est une réalité qui demeurera et, bien souvent, les enfants ne nuancent pas beaucoup leurs propos dans de telles situations. Mais je suis d’accord avec vous, il faut que les enfants comprennent qu’on vit toute notre vie en compagnie de gens avec qui on peut avoir moins d’affinités et qu’il vaut mieux tenter de les comprendre et de se mettre parfois dans leurs souliers.

      Merci encore pour ce commentaire qui, j’en suis certaine, me permettra d’être plus alerte la prochaine fois.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.

%d blogueurs aiment cette page :