La liste du Père Noël !

17 décembre 2010 à 5:31 | Publié dans Non classé | 2 commentaires

Ces jours-ci, les pas trop prévoyants et presque retardataires sont probablement à la recherche du cadeau parfait pour le p’tit dernier, papa, mamie, grande soeur, la nièce et le chien du voisin. Vous voulez offrir des livres ? Mais quelle EXCELLENTE idée !!!!! En plus, on peut régler toute la liste à un seul endroit: une bonne librairie. Par bonne librairie, j’entends celle où un libraire, un vrai de vrai, en chair, en os et en bonnes intensions, pourra vous conseiller judicieusement autre chose que « ce qui se vend bien ». 

Je n’ai rien d’une libraire, mais je suis pleine de bonnes intensions, alors voici quelques conseils afin de bien choisir les bouqins pour vos p’tits loups préférés.

1) Achetez LOCAL ! Les auteurs jeunesses québécois sont tout aussi nombreux que talentueux et la littérature qu’ils produisent est tout à fait diversifiée. Ils parlent avant tout aux jeunes d’ICI, traitant de sujets qui touchent ces derniers. Pourquoi aller voir ailleurs ?

Ce point est important dès le plus jeune âge, dans les imagiers par exemple.  « Y’a presque pas d’mots, on s’en fout d’où ça vient ! » Eh bien personnellement, j’aime bien y retrouver des mitaines plutôt que des moufles… Je me permets ici de ploguer sans honte les imagiers de mon amie Mika aux éditions Boomerang. Au sommet du palmarès local (par là, j’entends dans ma maison): Mes premières histoires avant le dodo (élu numéro par moi) et Mon premier dico (de loin le favori de fiston) !

Vous ne trouvez rien d’intéressant made in Quebec ? Jetez au moins un coup d’oeil aux titres de la francophonie avant de vous pitcher dans les traductions (pas toujours réussies)…

2) Attention aux groupes d’âge conseillés par les maisons d’édition. Ils sont un bon indicateur, certes, mais les capacités de lecture d’un enfant à l’autre varient énormément ! En effet, certains jeunes lisent Harry Potter avant de marcher, alors que d’autres ont du mal à terminer un album d’un coup en entrant au secondaire.  J’exagère… à peine !

3) Ne forcez pas les choses. Un jeune de votre entourage « n’aime pas » la lecture (je devrais plutôt dire « n’a pas encore découvert le plaisir de lire »…) ? Ce n’est peut-être pas une idée lumineuse de lui offrir tout Proust. Une bande dessinée lui ferait plaisir ? Un documentaire sur les dinosaures le ravirait ? Parfait ! Je fais partie de ceux qui croient profondément que celui qui, aujourd’hui, lit exclusivement le Guide de l’auto 2011 finira un jour par ouvrir un roman. 

4) Quelques suggestions de fan finie des créateurs merveilleux qui m’entourent (oui, bon, je suis un peu vendue…):
– Les imagiers de Mika, je l’ai déjà dit, mais aussi ses romans TROP drôles: les Jacko Croco dans la série M’as-tu lu chez Boomerang (premiers lecteurs) et Pigeon, Polka et compagnie (pour un brin plus vieux)dans la série BiblioBoom chez le même éditeur.
– Les livres de cuisine Mandoline de Nathalie Régimbald aux éditions Viséo, pour TOUS les âges. Des recettes toutes simples, délicieuses et nutritives et des activités pour les tout petits. MIOUM !!!
– Pour les ados et adultes: Jimmy et le bigfoot, par Pascal Girard aux éditions de la Pastèque, une b.d. intelligente et très représentative de la réalité des jeunes d’aujourd’hui.

Sur ce, je vous souhaite de très joyeuses fêtes, mille petits plaisirs en famille et du temps pour lire et pour rêver !

Publicités

Propulsé par WordPress.com.
Entries et commentaires feeds.